Obra social El Martinico

La formation professionnelle avec l’Obra Social El Martinico

ALUMNOS DE LA MAÑANA

Terres Nouvelles est engagée depuis sa création auprès de l’Obra Social El Martinico (OSM), institution créée en 1969 par le Père José Antonio Marquez pour venir en aide à la population défavorisée du Guatemala. L’OSM vient de fêter ses 40 ans d’existence et de travail auprès des plus pauvres. Terres Nouvelles participe modestement au financement de la formation professionnelle de jeunes et d’adultes dans les domaines de la couture, de la menuiserie et de l’informatique.

Cette année, 27 personnes ont bénéficié d’une formation en confection et couture, 18 en menuiserie et 50 en informatique. Les cours sont dispensés du lundi au vendredi de 14 h à 18 h et le samedi de 8 h 30 à 12 h 30. Des aménagements d’horaires sont prévus en fonction des besoins, car certaines personnes travaillent tout en poursuivant leur formation.

En menuiserie, la formation dure deux ans et prépare les étudiants à un diplôme de technicien qui leur permet de trouver un meilleur travail et aussi de s’installer à leur propre compte. Pendant la formation, les personnes apportent leur matériel. L’école prête les outils qui sont nécessaires à l’apprentissage depuis le marteau jusqu’aux machines industrielles. Les étudiants réalisent des objets ou des meubles, comme des bancs, des tables, des étagères, des portes…

Exposición Trabajos Carp.

En formation de couture, les personnes bénéficiaires sont des femmes âgées de 14 à 55 ans. Certaines d’entre elles n’ont pas eu l’opportunité d’aller à l’école primaire. Elles cherchent surtout à obtenir une qualification qui leur permettra de subvenir aux besoins de leur famille. Les étudiantes assistent 3 fois par semaine aux cours théoriques où elles apprennent à utiliser et confectionner un patron, à coudre et assembler les différentes pièces. Les deux autres jours de la semaine, elles peuvent mettre leurs connaissances en pratique en confectionnant des vêtements et en utilisant les machines que l’école met à leur disposition.

Ces apprenties ont ainsi confectionné des vestes, des chemises, des pantalons, des robes… La formation dure deux années et se termine également par un diplôme de couturière reconnu par l’Etat.

L’Obra Social El Martinico propose également des cours en informatique. Les apprentis sont initiés aux logiciels Word, Excel, Publisher, Power Point, et à l’utilisation d’Internet, tous les jours de la semaine de 13 h à 14 h et de 16 h à 18 h, ainsi que le samedi de 8 h à 12 h.

La majeure partie des personnes qui viennent en cours étaient sans travail avant leur formation et se sont vues dans l’obligation d’apprendre notamment à utiliser l’outil informatique pour retrouver un emploi.

L’OSM propose également un « café Internet », où il est possible d’utiliser les ordinateurs pour faire des recherches et réaliser les travaux scolaires. Ce lieu est fréquenté par une majorité d’enfants et de jeunes qui ne possèdent pas d’ordinateur à la maison. Ils ont la possibilité d’imprimer leurs travaux, de réaliser des CD, des DVD pour un coût modique.

La formation professionnelle des jeunes et des adultes est, au Guatemala comme en France, le meilleur moyen d’échapper à la misère pour les personnes qui en bénéficient et de participer au développement du pays. C’est dans cette dynamique que s’inscrit l’action de Terres Nouvelles.

Agnès Crognier